Mirko Humbert

 

15 Articles de Mirko Humbert:

De le 1. décembre 2009 à 10.39  
Catégories: Chine, Conseils

marche soieAprès un petit séjour de trois semaines à Pékin, le proche retour m’a rappelé à mes devoirs familiaux. Je me suis tout naturellement rendu vers le “marché de la soie” avec la ferme intention d’en revenir avec des cadeaux. En fait de marché, il s’agit d’un immeuble de six étages dans lequel se vendent habits, textiles, faux sacs, fausses montres, etc…

N’étant par nature pas un inconditionnel du marchandage, j’ai dû faire quelques efforts pour me rappeler de mes expériences précédentes en la matière et me remémorer les règles que voici:

  • Ne montrez pas trop votre intérêt pour l’objet
    Si vous faites part de votre intention d’acheter coûte que coûte, le vendeur partira définitivement avec un avantage et ne négociera pas de manière aussi favorable.
  • Ne donnez pas de prix trop vite
    En principe, le vendeur tentera de vous faire articuler un prix au plus vite. Avant de donner un chiffre, il est préférable de laisser le marchand baisser son prix au maximum. N’oubliez pas que si vous donnez un prix, il sera ensuite impossible de descendre en dessous.
  • Essayez d’évaluer le prix de l’objet convoité
    Tôt ou tard, vous serez bien obligé de donner un prix à l’objet de vos désirs. Ce sera plus facile si vous avez une expérience dans le pays, mais n’hésitez pas à donner un prix largement en dessous de la valeur estimée, ce prix sera de toute manière renégocié à la hausse.
  • Faites semblant de partir
    Si la discussion stagne, partez vers un concurrent pour bien montrer que le prix ne vous convient pas. Le vendeur vous relancera presque à coup sûr, et attendez qu’il ait articulé un prix qui vous convient avant de revenir.
  • Gardez le sourire
    Même si la négociation s’avère animée, gardez toujours le sourire pour conserver une ambiance aussi cordiale que possible.

Illustration de l’article: Star5112 sur Flickr

De le 15. novembre 2009 à 14.39  
Catégories: Infos ebookers

Ebookers.ch a lancé un concours sur Twitter: un bon de voyage d’une valeur de CHF 500.- est à gagner!

Depuis le mois de mai 2009, ebookers.ch est actif sur Twitter et informe régulièrement ses followers sur le thème du voyage ainsi que les offres en cours.

Ceux qui ne suivent pas encore @ebookersCH devraient le faire! Le leader suisse du voyage en ligne tirera au sort un des participants au concours pour lui offrir un bon de voyage d’une valeur de CHF 500.-.

Comment ça marche? Facile!

  1. suivez @ebookersCH. Pour cela rien de plus simple, connectez-vous ou enregistrez-vous et cliquez sur “Follow”.
  2. tweetez votre idée de voyage avec le Hashtag #ebookers500.

Par exemple: Avec le bon de voyage de 500.- je partirais pour un week-end romantique à Lisbonne avec mon ami. #ebookers500

Il est important que votre tweet contienne le texte “#ebookers500” (l’emplacement du hashtag est indifférent) et que vous nous suiviez. Parmi tous les participants ayant rempli ces deux conditions, ebookers.ch tirera au sort un bon de voyage d’une valeur de CHF 500.-

Cette action commence dès maintenant et s’arrête le 18 novembre 2009 à 23 heures 59. Le gagnant sera annoncé le jour suivant sur Twitter et sur le blog. Il devra alors s’annoncer par DM (message privé) auprès d’ebookers.ch, et le voyage pourra commencer!

Autres conditions de participation
Seules les personnes résidant en Suisse sont autorisées à participer au concours. Age minimum pour participer: 18 ans révolus. Les collaborateurs, sponsors et partenaires d’ebookers.ch ne sont pas autorisés à prendre part au concours. Le gagnant sera notifié via ebookers.ch sur Twitter. Le prix ne peut pas être échangé, remboursé ou être reçu en espèces. Le gagnant s’engage à ne pas vendre ou mettre aux enchères son prix. La participation à cette action est accessible librement et n’engendre aucun coût. Le concours est gratuit et sans obligation. Il n’y aura pas de recours possible.

De le 4. août 2009 à 15.52  
Catégories: Infos ebookers

ebookers no1Ebookers, l’agence de voyages Internet leader en Suisse, confirme sa première position sur le marché suisse du voyage en ligne au cours du premier semestre 2009. En comparaison avec ses concurrents, ebookers.ch a même enregistré une progression et se positionne comme l’un des rares portails suisses de voyages à voir son nombre de visiteurs augmenter. C’est ce que démontrent les dernières analyses d’audience de l’Institut de mesures Internet NET-Metrix-Tracking powered by Nielsen Online.

Selon les panels de mesure Internet NET-Metrix et Nielsen Online, ebookers.ch reste le portail de voyages le plus visité de Suisse. Avec un trafic moyen d’environ 247’000 visiteurs uniques par mois durant le semestre écoulé, ebookers est clairement en tête du classement des portails en ligne suisses. Janvier a été le meilleur mois absolu avec près de 300’000 visiteurs uniques.

stats

Trafic en augmentation sur www.ebookers.ch malgré la crise économique

«Ce résultat nous conforte dans notre travail quotidien. Nous voulons offrir à nos clients un site facile d’utilisation, afin qu’ils trouvent les offres de voyages les plus avantageuses en quelques clics seulement. Cela nous réjouit d’autant plus puisque même en période de crise économique davantage d’utilisateurs réservent leurs vols, hôtels, voitures et séjours complets par l’intermédiaire de notre site», analyse Pierre-Alain Regali, Managing Director d’ebookers.ch.

De le 29. juillet 2009 à 8.38  
Catégories: Chine, Récits de voyage

Le Yunnan est la province la plus touristique de Chine, et Lijiang la ville la plus touristique du Yunnan. Inutile donc de mentionner que l’endroit est rempli de voyageurs et de commerces hors de prix (en comparaison avec les autres villes chinoises). La vieille ville de Lijiang charmera malgré tout les agoraphobes, les habitations traditionnelles, rues pavées et cours d’eaux donnant au lieu un charme indéfinissable. Je vous propose de parcourir la ville en photos.

moulin lijiang

Un moulin à l’entrée de la vieille-ville.

lijiang

Un cours d’eau passe devant les entrées des habitations, bars et commerces. Les poissons rouges dans le ruisseau ajoutent un charme supplémentaire au cours d’eau.

lijiang

Une maison de maître au sommet de la ville, le tout entouré d’un somptueux jardin.

claydermann

Mais que fait Richard Claydermann dans un stand de musique ethnique chinoise?

lijiang

Une autre vue de la vieille ville de Lijiang, magnifiquement pavée.

panorama lijiang

Un panorama depuis les sommets de la vieille ville.

De le 20. juillet 2009 à 22.44  
Catégories: Chine, Conseils

Après une première journée à Shanghaï, je vous propose un autre programme si vous avez plus de temps à passer dans la métropole.

Matin: balade au Century Park

century park

Photo le niners

S’il est une chose qui manque cruellement dans les rues de Shanghaï, c’est bien la verdure. Pour retrouver un semblant de contact avec la nature dans cet univers urbain, une seule solution: direction Century Park. L’entrée du parc est payante mais l’endroit est relaxant. Arbres, petits lacs, jardins chinois, fleurs, tout ce petit monde semble vous inviter à faire une petite sieste. Une matinée passée dans ce cadre, avec vue sur des gratte-ciel lointains, devrait vous requinquer pour affronter la ville dans l’après-midi.

Début d’après-midi: Jing’An temple

jing-an temple

Photo Matthew J. Stinson

Pour le touriste en quête de spiritualité, Shanghaï n’est pas la ville chinoise la plus appropriée. Vous pouvez tout de même passer faire un tour à Jing’An temple. Il s’agit d’un temple bouddhiste bâti en 247 avant JC dans la baie Suzhou, puis déplacé en 1216 durant la dynastie Song. On y retrouve bon nombre d’objets religieux bouddhistes: cloches Ming, bouddhas de jade, statues de divers dieux… Une fois sorti du lieu sacré, une petite promenade dans le quartier s’impose, car c’est un des districts les plus agréables de Shanghaï.

Fin d’après-midi: visite de la Concession française

concession francaise shanghai

Photo Wikipedia

La Concession française de Shanghai est un des vestiges de la présence coloniale française dans la région. Le touriste européen s’y retrouve en terrain plus familier, et surtout dans des rues plus arborisées. L’architecture y est plus occidentale et une zone touristique propose des terrasses pour se reposer un instant.

Soirée: détente dans les clubs de Jazz

jz club shanghai

Photo Sonya

Après cette longue journée, un instant de repos est amplement mérité. Pas besoin d’aller bien loin pour cela puisque la Concession française regorge de bars et autres boîtes de nuit. Je conseillerais pour ma part de se rendre dans un des clubs de jazz qui se trouvent dans le quartier. Ma préférence en la matière va au club J’z, où vous trouverez chaque soir un nouveau groupe. La scène y est proche du public qui est souvent invité à participer en fin de soirée, lorsque les jazzmen commencent à improviser.

De le 10. juillet 2009 à 15.20  
Catégories: Chine, Conseils

Vous êtes de passage à Shanghaï et voulez en faire le tour rapidement? Aucun problème, car malgré l’étendue étourdissante de la mégapole, on y circule assez facilement grâce aux métros et aux innombrables taxis. Les principales attractions touristiques sont également proches les unes des autres, ce qui facilite la visite. Voici une proposition de choses à faire en une journée pour le voyageur pressé.

Matin: Pudong, balade dans une forêt de tours

Photo <a href=A Shanghaï, le fleuve sépare deux époques d’une même ville. Pudong en abrite la partie moderne. Une balade s’y impose pour le touriste de base qui devra lever la tête pour entrevoir le bout des gratte-ciel dans le quartier de Lujiazui. On peut également se promener le long de la rivière Huangpu et admirer le Bund de l’autre côté. Pour se sentir moins minuscule, une seule solution: monter au sommet d’un des gratte-ciel, soit la tour de télévision (468m) en payant une entrée, soit la tour Jin Mao (421m) en allant boire un verre au bar qui se trouve à son sommet. La vue n’y est malheureusement pas toujours optimale en raison de la pollution qui provoque un brouillard quasi-permanent.

Début d’après-midi: Place du Peuple, visite du Musée de l’Urbanisme

musee urbanisme shanghai

Photo Marc van der Chijs

Petit espace de verdure au coeur de la ville, la place du peuple est entourée d’immeubles aux architectures variées: tours interminables, musées originaux, austères bâtiments adminitratifs ou théâtres. Entre autres musées, je conseillerais de faire un saut au Musée de l’Urbanisme de la ville. Un musée de taille modeste qui permet d’avoir un aperçu de la ville, avec en apothéose une maquette de la ville au sommet.

Fin d’après-midi: promenade sur le Bund

Photo <a href=

Si Lujiazui est le centre financier de la Shanghai moderne, le Bund est son pendant des années 30. Des bâtiments prestigieux s’y côtoient le long de la rivière, avec une vue privilégiée sur les nouvelles tours. Un passage incontournable.

Soirée: shopping à la rue de Nanjing

Photo <a href=

Nommé d’après l’ancienne capitale chinoise, la rue de Nanjing, avec ses innombrables lumières, est la plus connue de Shanghaï. Pris individuellement, les panneaux publicitaires de cette rue sont tous plus laids les uns que les autres, mais deviennent ensemble une sorte de fresque lumineuse. La rue est piétonne et donc assez agréable du point de vue circulation, avec des magasins à perte de vue. Un rêve pour les accros au shopping. Attention toutefois à éviter les insupportables arnaqueurs, pseudo-étudiants en art et autres pickpockets.

De le 8. juin 2009 à 8.48  
Catégories: Philippines

1. La Plage

Vous rêvez de vacances balnéaires? De sable blanc et chaud? Les plages de Bohol sont le lieu idéal. Peu fréquentées, on peut s’y baigner tranquillement et l’eau y est limpide.

plage sur l'île de bohol

2. Les collines de chocolat

Les collines de chocolat, ou “chocolate hills”, sont un passage obligé pour le touriste arrivant sur l’île. Les collines ont été baptisées “collines de chocolat” à cause de la couleur brunâtre qu’elles prennent à la fin de la saison sèche. Leur aspect géométrique leur donne un caractère insolite et un certain mystère que même les géologues peinent à expliquer.

collines de chocolat à Bohol

3. Les tarsiers

En voie de disparition, les tarsiers ne vivent malheureusement plus en liberté. Vous pourrez en apercevoir et même parfois en porter, attendez-vous toutefois à être observé par de petits êtres aux yeux globuleux.

tarsier et mirko

4. L’église et le couvent d’Alburquerque

Les Philippines sont un pays de fervents catholiques, mais disposent malgré tout d’églises moins riches que les lieux de culte que l’on trouve en Europe. C’est cette modestie qui fait tout le charme de l’église et couvent d’Alburquerque. Un aspect rocailleux et une architecture inhabituelle qui devraient vous séduire.

candles

5. Promenade en bateau sur le fleuve Loboc

Sous le soleil de Bohol, rien de tel qu’une promenade sur le fleuve pour se rafraîchir. La mini-croisière est accompagnée d’un repas (buffet), de musique un peu kitsch et d’animations, que du bonheur!

fleuve loboc

De le 11. avril 2009 à 14.12  
Catégories: Actualités

xcor aerospaceL’entreprise californienne Xcor Aerospace a récemment dévoilé son vaisseau spatial qui proposera des vols sous-orbitaux à des prix abordables, pour autant que l’on considère que que 95’000 dollars est un prix abordable. L’appareil, baptisé Lynx, sera d’une taille comparable à celle d’un petit avion privé.

Le vaisseau n’accueillera que deux personnes par vol et devrait s’envoler la première fois en 2010. Il sera capable d’effectuer plusieurs vols par jour. Avec l’arrivée de Lynx, le marché du tourisme de l’espace se dote d’un concurrent à l’entreprise de Richard Branson, Virgin Galactic, dont les vols spatiaux coûtent plus du double de ceux de Xcor Aerospace.


Animation 3D présentant le Lynx

De le 8. avril 2009 à 8.49  
Catégories: Espagne, Récits de voyage

crw_7663-01-copieA Barcelone, la touche de Gaudi se retrouve un peu partout, de manière grandiose avec la Sagrada Familia ou plus simplement au coin d’une rue, avec un immeuble presque anonyme.

En bon touriste qui cherche à se cultiver, j’ai évidemment cherché à visiter l’endroit ou l’architecte de génie a laissé exploser sa créativité: le Parc Güell. Situé sur les hauteurs de la capitale catalane, le parc a été conçu sur commande du richissime Eusebi Güell, mais appartient maintenant à la Ville de Barcelone.

En arrivant, passablement épuisé par une longue montée des marches sous le soleil, je suis immédiatement séduit par les rondeurs folles des maisons qui entourent la place, un peu moins par la foule de touristes qui s’agitent dans tous les coins. Je m’engage dans une des allées qui permet de faire le tour du lieu, les éléments architecturaux sont magnifiquement intégrés à la nature, ou peut-être est-ce le contraire? A tout moment, on peut s’arrêter et contempler un détail, un simple banc devient une oeuvre d’art.

En plus de l’environnement, la vue est également extraordinaire. Le parc domine la ville et offre un panorama qui permet d’apercevoir, au loin, une autre création de Gaudi, la Sagrada Familia. Une petite heure suffit largement à faire le tour du parc, qui n’est pas immense. Vous devrez toutefois vous y attarder plus longuement si vous désirez admirer ses merveilles architecturales plus en détail.

statue gaudi

De le 9. mars 2009 à 10.38  
Catégories: Conseils, Littérature

global lucerne 3D

L’office du Tourisme de la ville de Lucerne, en partenariat avec la société Virtual Graphixx, met désormais une version 3D ses principaux bâtiments touristiques à disposition sur Google Earth. En téléchargeant ce fichier kml sur le site de Lucerne Tourisme, vous pourrez avoir un aperçu de la géographie de la ville avec ses principales attractions. Si vous n’avez pas installé le logiciel, vous pouvez toujours visionner ce petit film.

screenshot-lieux-temporairesCette nouvelle fonctionnalité permet au visiteur de prévoir sa journée en se faisant une première idée des distances à parcourir entre les différentes attractions, mais aussi en donnant un premier aperçu des bâtiments, qui lui donnera l’envie de s’y rendre ou non.

Après avoir ouvert le fichier kml dans Google Earth, vous devriez voir apparaître dans vos lieux temporaires un dossier “Luzern”. Dans celui-ci, les modèles de bâtiments sont classés par catégories: historique, églises, musées,… Une bonne manière de révéler uniquement les endroits concernant vos centres d’intérêt en activant/désactivant les dossiers.

Vous pouvez aussi bien sûr activer d’autres calques inclus dans Google Earth pour avoir plus d’informations sur les différents éléments que vous parcourez sur la carte.

Pour l’instant, Zürich et Lucerne sont les deux seules villes de Suisse à avoir modélisé une grande partie de leur centre-ville, mais il est fort probable que les autres villes feront aussi ce pas salutaire au niveau touristique. En attendant je vous propose une petite visite des monuments de Lucerne au travers de quelques captures d’écran prises sur Google Earth. Un petit conseil cependant, rendez-vous sur place, la ville en vaut la peine.

immeubles 3D lucerne

Le bord de la rivière, avec les premiers bâtiments de la vieille ville.

panorama 3D lucerne

Le panorama Bourbaki, immeuble abritant le célèbre panorama réalisé par Edouard Castres pour immortaliser le passage de la frontière Suisse par les troupes françaises du général Bourbaki en hiver 1871.

casino lucerne 3D

Pour ceux qui en ont les moyens, le casino vous permettra de dilapider votre argent en toute quiétude.

eglise 3D lucerne

L’Eglise des Jésuites, construite au XVIIe siècle dans un style baroque.

kunstmuseum lucerne 3D

Le palais de la culture et des congrès, réputé pour la qualité de l’accoustique de sa salle des concerts et conçu par Jean Nouvel, architecte français de renommée internationale.

bateau 3D lucerne

Un bateau, sans doute modélisé pour rappeler au touriste que la croisière sur le lac est une activité quasi-incontournable à Lucerne.

musee transports 3D

Le Musée des transports, modélisé de manière détaillée.

swissair avion 3D

Probablement l’un des derniers avions Swissair, visible uniquement au Musée des Transports ou… sur Google Earth.