Shares
Share with your friends










Submit

Voyager étant de plus en plus facile et abordable, nombreux sont ceux qui cherchent aujourd’hui à visiter de nouveaux pays chaque année. Mais on peut se demander si cet empressement à explorer autant de destinations que possible cache simplement un esprit de compétition ou si ces voyageurs souhaitent réellement s’immerger dans de nouvelles cultures.

Prendre le temps de voyager, c’est non seulement adopter un rythme de voyage plus tranquille, mais c’est aussi un état d’esprit qui peut transformer la façon dont vous vivez votre périple. Plutôt que de visiter un site touristique, puis un autre, de cumuler les selfies qui tomberont de toute façon aux oubliettes, pourquoi ne pas voyager d’une façon qui marquera réellement votre vie?

Voici quelques conseils pour prendre votre temps en voyage.

Séjournez plus longtemps à chaque destination

En décidant de prolonger votre séjour dans une ville en particulier, vous aurez plus de temps pour découvrir, au-delà des sites touristiques connus, des lieux que généralement seuls les locaux fréquentent. Et si vous avez la chance de pouvoir vous y attarder suffisamment longtemps, disons de deux semaines à un mois, vous pourrez alors vivre comme les locaux, mieux cerner les différences culturelles et même peut-être vous intégrer à la communauté.

Entrez en contact avec les locaux

Vous pouvez certainement apprendre beaucoup sur l’histoire d’une ville à travers ses musées, ses statues et certains sites emblématiques, mais c’est en côtoyant ses habitants que vous en saisirez le caractère. Provoquez des situations qui vous feront rencontrer des personnes ordinaires et peut-être engager la conversation avec elles. Oubliez les chaînes internationales qui vous sont si familières et tournez-vous vers tout ce qui est local : noyez-vous dans la foule des marchés populaires, prenez les transports en commun locaux et soupez dans des lieux singuliers où vous serez sans doute le seul étranger.

La qualité prime sur la quantité

Il est assez courant de voir des voyageurs sillonner l’Europe en sac à dos pour visiter cinq pays, voire plus, en seulement deux semaines. Ils visitent des dizaines de sites touristiques chaque jour et en oublient la moitié avant la fin de leur voyage. Préférez plutôt la qualité à la quantité : limitez-vous à un seul pays, mais prenez le temps d’en explorer plusieurs régions. De la même façon, choisissez un ou deux sites touristiques à visiter par jour et explorez-les de fond en comble.

Privilégiez les expériences concrètes

Si vous repensez aux voyages que vous avez effectués par le passé, peut-être remarquerez-vous que vous êtes plus susceptible de vous rappeler ce que vous avez fait plutôt que ce que vous avez vu. Prenez le temps nécessaire pour trouver LA bonne activité, celle qui aura sur vous un impact durable. Un cours de tango en Argentine peut éveiller chez vous une passion pour la danse que vous ne soupçonniez jusqu’alors pas; ou alors, un cours de cuisine à Osaka vous apprendra peut-être à concocter un plat délicieux que vous pourrez reproduire pour vos amis à votre retour.

Songez à apprendre la langue

Lorsque vous faites l’effort d’apprendre la langue du pays, un nouveau monde s’ouvre à vous. Même si vous vous débrouillez en anglais, la plupart des locaux ne le parlent pas, et cela risque de vous empêcher de pouvoir communiquer avec eux. En apprenant quelques mots de base, vous serez capable d’avoir une conversation avec les gens du coin, sur leurs intérêts, leurs inquiétudes, leurs passions, et peut-être même pourrez-vous percer les subtilités de leurs traditions.

Imprégnez-vous de la culture en lisant des livres et en regardant des films

Aussi informatifs qu’ils puissent être, les guides de voyage n’auront jamais la profondeur d’un ouvrage ou d’un film authentique, qui, eux, ont l’avantage de pouvoir vous embarquer à leur bord et vous faire voyager. Par exemple, si vous souhaitez vous rendre en Inde, vous serez bien mieux paré après avoir visionné le film Gandhitrois heures durant et lu les 900 pages du livre Shantaram. Certains disent qu’un voyage commence bien avant de poser les pieds sur le lieu de destination et que la préparation peut procurer autant de plaisir que le voyage en lui-même.

 

Comments

comments

Marqu: Culture, Général

PUBLICATIONS RCENTES