Shares
Share with your friends










Submit

Il y a bien trop de choses à voir et à faire dans ce pays culturellement riche. Si vous planifiez un voyage au Japon, voici quelques incontournables.

Escalader le mont Fuji

Peu de sites sont aussi emblématiques du Pays du Soleil levant que ce stratovolcan actif culminant à 3 776 mètres. Bien que l’ascension soit difficile, ceux qui atteignent le sommet jouissent d’une vue à couper le souffle. En chemin, vous passerez devant 25 sites classés par l’UNESCO, dont le temple de tête de Taisekiji et le Fujisan Hongū Sengen Taisha, un sanctuaire sacré.

Faire du karaoké

Le karaoké est peut-être populaire dans le monde entier, mais peu de cultures l’ont adopté avec autant de ferveur que les Japonais. Après tout, la tradition est née ici et elle demeure l’une des meilleures façons de passer une soirée légèrement arrosée. Contrairement à l’Occident, où les participants chantent souvent à tue-tête au bar et devant tout le monde, les gens d’ici préfèrent réserver une salle privée, ce qui signifie que vous ne vous embarrassez que devant vos amis.

Se rendre à Harajuku

Aucun voyage à Tokyo ne serait complet sans une visite au carnaval déjanté de la rue Takeshita et des ruelles environnantes près de la gare de Harajuku. Tous les week-ends, des adolescents endossent des costumes colorés et extravagants pour se faire remarquer. Attendez-vous à voir des lolitas gothiques, des punks et même des costumes de personnages d’« anime » populaires.

Profiter d’un onsen avec les singes du parc aux singes de Jigokudani

La visite d’un onsen, ou source d’eau chaude naturelle, est un must pour tout voyageur se rendant pour la première fois au Japon, mais ces bains de vapeur offrent quelque chose de spécial. Dans ce parc protégé, les visiteurs peuvent observer les macaques japonais, aussi connus sous le nom de singes des neiges, qui se baignent dans les eaux riches en minéraux.

Passer une nuit dans un ryokan

Bien plus qu’un hôtel, un ryokan offre aux clients un aperçu authentique de la longue tradition d’hospitalité du pays. En contraste flagrant avec les énormes hôtels modernes, ces espaces intimes se caractérisent par un décor raffiné et traditionnel. Alors que certains ryokans servent une cuisine japonaise rustique et campagnarde, d’autres sont légendaires pour leurs menus complets kaiseki étoilés au guide Michelin.

Voir les jardins Kawachi Fuji

 

Si vous avez vu des photos de rêve de ce qui semble être une grotte de couleur lilas sur Instagram, il y a de fortes chances qu’elles proviennent de cet univers botanique enchanteur. Situé à cinq heures de Tokyo par le train à grande vitesse, ce tunnel de glycines n’a pas besoin de filtres pour sublimer sa beauté spectaculaire.

Trouver le café à thème de vos rêves

Souhaitez-vous passer un après-midi entouré de chatons? Ou de hérissons? Ou peut-être d’une assemblée de hiboux? Peu importe le type de créature câline que vous préférez, il y a de grandes chances que vous puissiez la trouver dans l’un des nombreux cafés à thème de la ville. Et si les animaux ne sont pas votre tasse de thé, vous pouvez toujours entrer dans le super délirant Kawaii Monster Cafe, un espace psychédélique aussi coloré qu’une lampe à lave servant de la nourriture aux couleurs de l’arc-en-ciel, ou le fantaisiste Alice in Magical Land, un hommage à Lewis Carroll, à Shinjuku.

Franchir un portail torii jusqu’à un sanctuaire

D’immenses portails torii en bois marquent l’entrée des sanctuaires shintoïstes sacrés, présents dans tout le pays. Ces structures semblent plutôt simples, mais visuellement frappantes – un symbole approprié pour ces espaces sacrés.

Lost in Translation au Grand Hyatt Tokyo

Le monde a retenu son souffle en 2003 lorsque Bill Murray a croisé le regard de Scarlett Johansson pour la première fois dans la romance surréaliste oscarisée de Sofia Coppola. Les cinéphiles peuvent revivre la magie du film tout en appréciant un concert de jazz et un verre de whisky Suntory dans le cadre magnifique du New York Bar du Grand Hyatt Tokyo.

Se détendre sur Naoshima

Il existe plus de 3 000 îles dans la mer intérieure de Seto, mais aucune ne ressemble à Naoshima. C’est parce qu’en 1987, l’éditeur milliardaire Soichiro Fukutake a acheté toute la partie sud de l’île et en a fait une destination culturelle de classe internationale, avec notamment des attractions comme le Benesse Art Site Naoshima (BASN) et le musée d’art de Chichū.

Réservez votre voyage au Japon

 

Comments

comments

Marqu: Aventure, Culture, Général, Japon

PUBLICATIONS RCENTES