Économisez 10% de réduction supplémentaire ou plus sur les hôtels sélectionnés – grâce à des prix d'initiésEnregistrez-vous gratuitement maintenant!

Sept road trips américains que tout le monde devrait faire un jour

By Frances Doherty on 9 November 2018 in Aventure

Peu importe votre personnalité ou votre style de voyage, les routes des États-Unis vous tendent les bras. Vous croiserez aussi bien sur votre chemin des villes paisibles et des monuments historiques que des paysages naturels époustouflants. Que vous aimiez aborder les locaux dans les bars de bord de route ou que vous préfériez savourer en solitaire, vitres baissées, la brise légère de la nuit étoilée, vous trouverez forcément votre bonheur lors de ces road trips américains incontournables.

  1. Pour les voyageurs solitaires : The Loneliest Road, Nevada

Surnommée « The Loneliest Road in America » (la route la plus solitaire d'Amérique) par le magazine Life en 1986, la portion de la Route 50 qui traverse le Nevada attire les voyageurs qui aiment les endroits peu fréquentés. Cette route, qui parcourt d'immenses plaines désertiques sur des kilomètres et des kilomètres, est si désolée que la Commission du tourisme du Nevada distribue aux voyageurs qui l'empruntent un certificat attestant qu'ils ont survécu à la route la plus solitaire des États-Unis. Avec les montages et le ciel pour seule compagnie, ce périple est la garantie d'une expérience inoubliable, en tête-à-tête avec vous-même.

  1. Pour les amoureux de la nature : Black River Scenic Byway, Michigan

Cette route secondaire longe la rivière Black River de Bessemer à Black River Harbor, où le cours d'eau se jette dans le lac Supérieur. Vous ne pourrez qu'être conquis par la beauté de la nature américaine : vous croiserez notamment cinq grandes cascades, possédant toutes un parking à proximité. Deux des chutes les plus impressionnantes, Gorge Falls et Potawatomi Falls, sont d'ailleurs accessibles depuis un parking commun, après une courte marche. Lors de ce circuit, vous n'aurez qu'une envie, vous attarder un peu plus dans les parages...

  1. Pour les amateurs de vin : Hill Country, Texas

 

Au Texas, la viticulture est une tradition qui remonte aux colons espagnols, dans les années 1600. Si la région vinicole texane, Hill Country, possède un riche passé, son présent et son avenir s'annoncent tout aussi radieux. Outre les nombreuses dégustations et visites de vignobles dont les amateurs de bonne chère et de vin peuvent profiter quotidiennement dans l'ensemble de la région (qui s'étend d'Austin, à l'est, à San Antonio, au sud), Hill Country compte également plusieurs événements saisonniers. Faites un arrêt au Texas Hill Country Wine and Food Festival, qui attire les visiteurs depuis 1986, ou au Hill Country Wine and Music Festival organisé à Wildseed Farms, exploitation pittoresque de Fredericksburg. Hill Country, dont les collines de calcaire rappellent le sud de la France et le climat celui de l'Afrique du Sud, est la région qui produit le plus de vin au Texas. D'ailleurs, comme peu de personnes le savent, le Texas est le cinquième État vinicole du pays (derrière la Californie, l'État de Washington, l'État de New York et l'Oregon). Nous vous invitons à découvrir tout ce que cette région a à offrir.

  1. Pour les passionnés d'histoire : la Route 66, de l'Illinois à la Californie

Depuis les rives du lac Michigan, à Chicago, jusqu'aux plages du Pacifique, à Santa Monica, la Route 66 traverse l'Illinois, le Missouri, le Kansas, l'Oklahoma, le Texas, le Nouveau-Mexique et l'Arizona avant d'atteindre la Californie. Bien qu'elle soit déclassée depuis 1985, de nombreuses portions de cette ancienne route fédérale, longue de près de 4 000 kilomètres, sont encore accessibles. Surnommé « The Mother Road » (la route mère), cet itinéraire créé en 1926 a été emprunté par de nombreux exilés du Dust Bowl, dans les années 1930. Si vous aimez l'americana et que vous êtes un brin nostalgique, lancez « (Get Your Kicks On) Route 66 » – un classique de la chanson américaine –, montez le son et préparez-vous à remonter le temps.

  1. Pour les mélomanes : la Route 61, de La Nouvelle-Orléans au Minnesota

Diese Strasse, der Bob Dylan mit seinem 1965er-Album Highway 61 Revisited ein musikalisches Denkmal setzte, gilt als Wiege des Rock 'n' Roll. Dementsprechend wandeln Liebhaber hier auf den Spuren der Musik, die sich aus den Liedern der afrikanischen Sklaven entwickelte und legendäre Blues-Musiker wie Robert Johnson hervorgebracht hat. Dem Mythos nach wurden dessen Gitarrenkünste unsterblich, nachdem er seine Seele dem Teufel verschrieb. Der Schauplatz dieser sagenumwobenen Transaktion, eine Kreuzung des Highway 61 in Clarksdale, mitten im Herzen der Blues-Hochburg im Mississippi Delta, wird bis heute von einem riesigen Gitarrendenkmal markiert. Im Frühherbst lohnt sich ein kurzer Zwischenstopp auf der Fahrt durch die weiten Ebenen, um sich beim Highway 61 Blues Festival unter die vielen anderen Musikbegeisterten zu mischen.

  1. Pour les voyageurs écolos : l'archipel des Keys, en Floride

Tous les amoureux de la nature devraient, au moins une fois dans leur vie, vivre l'expérience unique qu'offre un road trip le long de l'Overseas Highway, qui parcourt l'archipel des Keys à travers le golfe du Mexique jusqu'à l'océan Atlantique. Cette route commence au sud de Miami et traverse de nombreuses îles avant de se terminer dans l'île de Key West. En chemin, vous pourrez visiter le Dolphin Research Center de Marathon, un centre de recherche sur les dauphins, ou encore explorer la réserve du National Key Deer Refuge, dans les Lower Keys, qui vise à protéger le cerf de Keys. Dans le Florida Keys National Marine Sanctuary (sanctuaire marin national de l'archipel des Keys), vous pourrez vous adonner au kayak, à la voile, au kitesurf, au paddleboard, à la plongée ou encore au snorkelling.  Lorsque vous arriverez à Key West, délaissez la voiture – et la pollution – pour le vélo : c'est le moyen de locomotion idéal pour découvrir l'architecture historique de la vieille ville et apprécier le parfum des arbres en fleurs.

  1. Pour ceux qui ont tout leur temps : la Route 30, de l'Oregon à Atlantic City

Dans un esprit similaire à celui du mouvement Slow Food, qui est né en Europe et encourage les personnes à se réapproprier leur alimentation dans le respect de l'environnement, la Route 30 peut être considérée comme un symbole du lien qui unit l'Amérique à une époque lointaine et plus douce. Une bonne partie de la fameuse Lincoln Highway, la première route transcontinentale qui reliait New York à San Francisco, a été intégrée à la Route 30. À de nombreux endroits, on la désigne encore par ce nom, qui rend hommage au seizième président des États-Unis, Abraham Lincoln. Vous apprécierez ce voyage sur « The Main Street Across America » (la route principale des États-Unis), qui vous donnera l'impression de faire un saut dans le passé, à une époque plus simple...

[ebookers-button-cta url="https://www.ebookers.ch/g/un/carsale?langid=4108&mcicid=home.topdeals.51629333 "] Promo voitures de location
[/ebookers-button-cta]

 

Plus d'histoires qui pourraient vous intéresser

Voyage au cœur de la Suisse en Mercedes SL 190

Un roadtrip à la découverte du sud de la Suisse

Randonnées estivales : 7 superbes parcours

Nos 10 hôtels préférés accueillant les chiens en Suisse

10 incredible European road trips to take once in a lifetime

0