Shares
Share with your friends










Envoyer

Vous aimez voyager mais détestez le jet lag? Nous en avons déjà tous fait l’expérience. La prochaine fois, laissez de côté le pinard ou la binche et privilégiez l’eau! Et suivez ces autres conseils pour vaincre la fatigue liée au changement de fuseau horaire.

  1. Évitez d’arriver de nuit

La lumière du soleil fait des miracles pour vous aider à rester éveillé et alerte, tandis que rester à l’intérieur ne fait qu’aggraver le jet lag. Choisissez donc un vol qui arrive en journée, de préférence l’après-midi, puis sortez à l’extérieur et allez simplement vous coucher plus tôt le soir. Vous vous réveillerez frais et dispos le matin, en pleine forme pour vos vacances.

  1. Choisissez le bon avion

Préparez-vous à réviser vos connaissances aéronautiques. Avec quelques recherches préalables, vous aurez l’air d’un pro en parlant de systèmes d’humidification et d’éclairage. Les A350 et A380 sont équipés de systèmes d’humidification à la pointe de la technologie pour retenir l’humidité et d’un système de purification qui renouvelle l’air. Leur éclairage LED crée également des ambiances qui imitent les différents moments de la journée.

  1. Mangez sainement

Ceux qui souhaitent plus que tout lutter contre le syndrome du décalage horaire peuvent essayer de s’alimenter en fonction du fuseau horaire de leur destination quelques jours avant le vol. Mais une mesure aussi radicale n’est pas nécessaire. Une bonne règle de base préconise de ne pas manger de nourriture lourde à digérer avant de prendre l’avion et une fois en vol. Contentez-vous de petites portions et de repas légers riches en protéines afin de minimiser la fatigue.

  1. Levez le pied

Restez zen! Le premier jour de vos vacances, ne faites pas trop d’activités et réduisez au minimum le nombre d’excursions. Au lieu de cela, optez pour une marche tranquille suivie d’un bon souper. Voilà une manière idéale de vous imprégner des curiosités locales tout en prenant vos marques et en vous fatiguant pour tomber ensuite dans les bras de Morphée.

  1. Bougez régulièrement et faites des exercices afin de favoriser la circulation sanguine.

Les fiches d’exercices dans les pochettes des dossiers de sièges sont là pour une bonne raison, même si les couvertures des revues de bord sont souvent plus attrayantes. Étirez les bras, tournez les pieds et la tête, levez-vous et déplacez-vous dans la cabine de temps en temps. Cela favorise la circulation sanguine et diminue la léthargie.

  1. Évitez le bar

Le tintement des flûtes à champagne à une altitude de croisière de 35 000 pieds peut être source de tentations et il est évident qu’un verre de vin aide à dormir. Mais cet effet s’estompe rapidement et l’alcool provoque une déshydratation, rendant plus difficile l’adaptation à un nouveau fuseau horaire. Tenez-vous à l’écart du bar ou contentez-vous peut-être d’un seul verre!

  1. Évitez les somnifères

Le mieux est de vous en tenir au dicton « pas de repos malgré la fatigue » pendant le vol. Les somnifères peuvent sembler une solution rapide, mais ils ne vous permettront pas de surmonter le jet lag à long terme. Au contraire, vous pourriez vous sentir un peu dans le cirage à l’atterrissage. Essayez de vous endormir naturellement pendant le vol. Demandez du thé chaud et lisez un livre (ou regardez un documentaire ennuyeux).

  1. Passez une bonne nuit de sommeil avant de partir

Profitez plutôt d’une bonne nuit de repos la veille du vol. La tactique consistant à rester debout dans l’espoir de vous endormir une fois à bord ne fonctionne pas. Un sommeil de qualité dans le confort de votre propre lit vaut mieux qu’un sommeil sporadique en avion. Faites de beaux rêves!

  1. Coupez le voyage en deux et prévoyez une escale pour vous aider à vous adapter

Utilisez la fonction multi-villes d’Ebookers afin d’intégrer une escale. Ce temps supplémentaire à terre permet à votre organisme de se reposer plus longtemps et de s’adapter plus rapidement à un nouveau fuseau horaire. De plus, faire une escale vous permettra de réduire le prix de votre billet d’avion, et vous serez donc gagnant sur les deux tableaux.

  1. Buvez beaucoup d’eau et évitez le café

Même si vous voulez vous donner des grands airs avec un café à la main, comme l’alcool, le café est un stimulant artificiel qui ne vous aidera pas à vous remettre du décalage horaire, bien au contraire. Achetez plutôt une énorme bouteille d’eau avant l’embarquement et hydratez-vous tout au long du vol. Votre organisme fonctionne toujours mieux lorsqu’il est hydraté.

 

 

Comments

comments

Marqu: Général

PUBLICATIONS RCENTES