Économisez 10% de réduction supplémentaire ou plus sur les hôtels sélectionnés – grâce à des prix d'initiésEnregistrez-vous gratuitement maintenant!

10 pèlerinages musicaux à accomplir avant de mourir

By Frances Doherty on 22 July 2019 in Général

Chantez à tue-tête « Dancing Queen » sur fond d'hologrammes d'ABBA ou prenez un expresso au café berlinois préféré de David Bowie. Il existe de nombreuses manières de montrer votre dévotion à vos idoles de la musique, passées et présentes. Voici 10 pèlerinages musicaux à accomplir avant de mourir.

  1. ABBA – ABBA The Museum, Stockholm

Oubliez le karaoké quand vous pouvez revêtir un costume numérique et chanter et danser sur fond d'hologrammes de Benny, Björn, Frida et Agnetha au musée ABBA de Stockholm. Pour ceux qui ont le trac de monter sur scène, l'exposition permanente du musée regorge de nombreuses tenues, instruments et disques d'or scintillants ayant appartenu au groupe. Il y a même l'hélicoptère figurant sur l'album de 1976, Arrival, pour prendre des photos.

  1. The Beatles – Mathew Street et Royal Albert Dock, Liverpool

Liverpool est le lieu de naissance du célèbre groupe de rock anglais et, pour les inconditionnels, le point de départ idéal est Mathew Street. Attention toutefois aux hordes de touristes! Rendez-vous au Cavern Club, au n° 10 de Mathew Street, une salle de concert où les Beatles se produisaient régulièrement au début des années 60. À 15 minutes à pied se trouve le Royal Albert Dock, où se situe The Beatles Story, lieu d'exposition de souvenirs tels que les lunettes de John Lennon et la batterie de Ringo Starr.

  1. Bob Dylan – Greenwich Village, New York

Greenwich Village a été, et demeure, le repaire de nombreux poètes, écrivains et artistes qui se sont inspirés de ses tavernes et cafés douillets. L'un des résidents les plus célèbres du Village dans les années 60 et 70 était probablement Bob Dylan. Il est possible de visiter les anciens lieux fréquentés par l'auteur-compositeur-interprète, y compris les clubs musicaux The Bitter End et Café Wha? L'ancienne maison de Bob Dylan, au n° 94 de la rue MacDougal, est toujours debout.

  1. Elvis Presley – Graceland, Memphis, Tennessee

Ce domaine de près de six hectares était non seulement la résidence privée du roi du rock n' roll, mais aussi son refuge et son échappatoire. Il abrite désormais plusieurs musées, dont l'Entertainer Career Museum, où sont exposés les disques d'or et de platine d'Elvis et ses tenues à paillettes, et le Musée de l'automobile avec son impressionnante collection de Cadillac, Rolls Royce et autres voitures. Flânez dans le jardin de méditation et rendez hommage au Roi sur sa tombe.

  1. Bob Marley – Kingston, Jamaïque

L'héritage de Bob Marley se perpétue, et pas seulement lors des fêtes de rue de Jamaïque, où reggae et nourriture font bon ménage. Février, le mois de naissance de Bob Marley, est le mois du reggae en Jamaïque, bien que ce genre musical soit célébré toute l'année dans des bars comme le Redbones Blues Café à Kingston. Dans cette ville, les fans pourront également visiter le Bob Marley Museum, situé dans l'ancienne demeure de la légende du reggae. Le chanteur a acheté la somptueuse demeure du 19e siècle en 1975 et les pièces n'ont pratiquement pas changé depuis. Et près du Kingston Freeport Terminal se trouve Tuff Gong, le studio d'enregistrement de l'artiste, qui est aussi un grossiste de disques.

  1. Dolly Parton – Dollywood, Pigeon Forge, Tennessee

Parfois, les personnes de petite taille ont un incroyable charisme et l'influence de cette chanteuse country rayonne bien au-delà de la sphère musicale. Niché dans les Great Smoky Mountains entourant Pigeon Forge se trouve Dollywood, un parc d'attractions sur le thème des Appalaches appartenant à Dolly Parton. L'artiste, qui a grandi dans la région, a acheté le parc en 1986 alors qu'il était connu sous le nom de Silver Dollar City, avec l'intention de l'agrandir pour offrir plus d'emplois à la population locale. Depuis, la chanteuse l'a complètement transformé, avec un musée consacré à ses costumes, un parc aquatique et un centre de villégiature intégré.

  1. David Bowie – Berlin

L'auteur-compositeur-interprète anglais a déménagé à Berlin-Ouest avec Iggy Pop pour échapper à la drogue et à l'alcool et se concentrer sur la musique. Cela s'est avéré payant car les trois années qu'il y a vécues ont été parmi les plus prolifiques de sa carrière, avec la sortie de trois albums studio inspirés de la scène électronique naissante de la ville. Peu de ses anciens repaires subsistent, hormis le club punk SO36 et le Neues Ufer (Nouvelle rive), anciennement l'Anderes Ufer (Autre rive), un café gay proposant de la musique live le soir. Le café se trouve juste à côté de l'ancienne demeure de Bowie, au 155 Hauptstrasse, signalée par une plaque commémorative.

  1. Samba – Rio de Janeiro

La samba brésilienne est vieille de plusieurs siècles, mais ce n'est que dans les années 1920 que ce genre de danse au son de la musique a pris son plein essor. Aujourd'hui, elle est célébrée dans la capitale du genre pendant le carnaval de Rio, connu pour ses costumes aux plumes colorées autant que pour ses chorégraphies et ses rythmes. Nul besoin d'attendre le mois de février pour le prochain carnaval, car l'esprit de la samba hante Rio toute l'année. Inscrivez-vous à un cours de samba ou rendez-vous au Bip Bip Bip ou au Carioca da Gema, deux bars populaires pour assister à un spectacle de samba.

  1. Sunset Strip, Los Angeles

Épicentre de la vie nocturne à West Hollywood depuis les Années folles, le Sunset Strip, un tronçon de 2,4 km de Sunset Boulevard, abrite des bars et des clubs au passé chargé d'histoire. De nombreuses stars, y compris Johnny Cash et Lady Gaga, se sont produites au Viper Room, mais ce club est surtout connu pour être le lieu où River Phoenix est décédé. Les fans de The Who, Led Zeppelin et Jimi Hendrix devraient faire un saut au Whisky A-Go-Go, où ils ont tous joué. Pour une soirée loin du feu des projecteurs, le Roxy est l'endroit idéal. La salle accueille des groupes moins connus, ainsi que des performances artistiques et des spectacles comiques.

  1. Abbey Road, Londres

Vous y trouverez le célèbre passage pour piétons figurant sur la pochette de l'album studio de 1969 des Beatles, Abbey Road. Ce lieu de pèlerinage très fréquenté héberge une webcam permanente qui diffuse des images en direct. Alors dites à vos amis restés chez eux d'essayer de vous voir! La rue abrite également les studios d'Abbey Road, où le groupe a enregistré près de 200 chansons. Ouverts en 1931, ils ont d'abord servi à enregistrer de la musique classique, avant d'accueillir d'autres genres. Michael Jackson, Adele et Ed Sheeran y ont également enregistré des chansons.

 

Plus d'histoires qui pourraient vous intéresser

Nos 10 hôtels préférés accueillant les chiens en Suisse

10 incredible European road trips to take once in a lifetime

Randonnées estivales : 7 superbes parcours

0