Économisez 10% de réduction supplémentaire ou plus sur les hôtels sélectionnés – grâce à des prix d'initiésEnregistrez-vous gratuitement maintenant!

Les meilleures distilleries de Londres

By Frances Doherty on 29 August 2019 in Général

Alimentée par le commerce des épices et des agrumes, la Folie du gin ou Gin Craze, pour les Anglais du XVIIIe siècle, voit surgir des distilleries dans presque toutes les rues de Londres. Mais l'alcool est bientôt synonyme d'ivrognerie et de troubles à l'ordre public, et les distilleries sont rapidement fermées. Après une lutte de longue haleine pour l'octroi de licences, les petites distilleries sont de retour, après plus de deux siècles, et remettent au goût du jour la production artisanale de gin sur des alambics en cuivre. Voici quelques-unes des meilleures distilleries de la ville.

  1. Ginstitute, Notting Hill

Les amateurs de gin peuvent dormir dans l'une des trois chambres de The Distillery, l'hôtel « le plus gin » de Notting Hill, quartier devenu célèbre depuis le tournage d'un certain film avec Hugh Grant et Julia Roberts. Outre deux restaurants, un bar et un musée consacré au gin, l'hôtel aux teintes grisâtres de Portobello Road abrite également au sous-sol le Ginstitute, une distillerie de gin. Le Ginstitute porte bien son nom : les leçons de trois heures consacrées à la fabrication du gin ont été conçues pour les buveurs invétérés. Le cours commence par une leçon d'histoire détaillée sur le spiritueux avant d'affûter votre odorat en vous faisant renifler diverses plantes médicinales et en vous expliquant leur influence sur le goût du gin. Et au final? Vous rentrerez chez vous avec votre propre mélange de gin.

  1. Sipsmith, Chiswick

Malgré son joli nom (Sipsmith fait référence à la façon dont le gin doit être délicatement siroté), cette distillerie de l'ouest londonien est un redoutable concurrent dans l'industrie du gin. En 2009, Sipsmith est devenue la première distillerie se servant d'alambics au cuivre à ouvrir ses portes à Londres depuis près de 200 ans, redonnant ainsi vie à la pratique de la distillation en petites quantités. Les gens sont attirés par les visites qui vont d'une simple dégustation à un souper fastueux de trois plats. Quoi qu'il en soit, ils feront la connaissance de Prudence, Patience et Constance, les trois alambics en cuivre sur lesquels leur gin est distillé.

  1. City of London Distillery, Fleet Street

Cette autre distillerie de gin artisanale a également écrit une page d'histoire. Lors de son lancement en 2012 à l'intérieur d'un bar à cocktails de Bride Lane, la City of London Distillery est devenue la première distillerie de gin à ouvrir ses portes dans la City de Londres depuis presque 200 ans. Faites comme si vous étiez au début du XIXe siècle et commandez le traditionnel London Dry Gin, un mélange de genièvre, d'angélique, de réglisse et de coriandre garni de pamplemousse rose. Ce breuvage sec et amer est resté fidèle à ses racines londoniennes. Pour étancher votre soif de savoir, réservez une visite de deux heures au Gin Lab. Vous y concevrez et embouteillerez votre propre gin.

  1. Little Bird Gin, Peckham

Cette distillerie de Peckham Rye, ouverte en 2013, travaille avec un distillateur de gin de huitième génération pour produire un London Dry Gin le plus authentique possible. Les bouteilles de Little Bird Gin sont facilement reconnaissables à leur étiquette arborant une pin-up des années 1940, au doux nom de Ms. Ginger. Mais ne vous laissez pas berner par le sourire de la rousse : si vous le buvez sec, ce gin est une tuerie, malgré son parfum d'agrumes. La distillerie fabrique également des cocktails à base de gin qui déchirent. Ou alors, vous préférerez peut-être ramener une bouteille de gin pur pour concocter vos propres cocktails.

  1. Jensen Gin Distillery, Bermondsey

Jadis lieux d'échanges commerciaux au milieu du XIXe siècle, les entrepôts de Bermondsey foisonnent désormais de restaurants et de bars, dont la Jensen Gin Distillery. Christian Jensen distille du gin depuis 2004, mais ce n'est qu'en 2014 qu'il a ouvert la distillerie de gins à base de plantes largement utilisées au XIXe siècle. Essayez le Old Tom Gin de Jensen qui fleure bon la terre, une recette puisée directement dans un livret de distillateur datant des années 1840. Les bouteilles sont élégantes et transparentes, dans un vrai style à la James Bond.

  1. The Nicholas Culpeper, aéroport de Gatwick

Cette distillerie de gin du terminal nord de l'aéroport de Gatwick donne une tout autre dimension au concept de bar aéroportuaire. Ouverte en 2016, The Nicholas Culpeper est la première distillerie de gin dans un aéroport à travers le monde. Et avec ses box bordeaux, ses carreaux de sol à motifs et son haut plafond, elle offre une joyeuse atmosphère qui tranche avec les traditionnels pubs britanniques. Les boissons proposées sont bien plus riches en plantes qu'un gin classique et vont de la citronnelle à la cardamome, qui se marient bien avec un steak ou un poisson.

  1. The London Distillery Company, Battersea

Cette distillerie artisanale est située dans une ancienne chambre froide d'une laiterie de l'époque victorienne dans un bâtiment abritant également une salle de boxe, un bar et une galerie. The London Distillery Company collabore avec les jardins botaniques royaux de Kew pour élaborer des mélanges tels que le Kew Organic London Dry, un mélange d'épices et de plantes fourragères saisonnières, et le Kew Organic Gin – Explorers' Strength, une version plus forte du premier. Réservez une visite guidée de la distillerie, qui commence par un cocktail de bienvenue et se termine par l'élaboration de votre propre recette de gin.

 

 

Plus d'histoires qui pourraient vous intéresser

Nos 10 hôtels préférés accueillant les chiens en Suisse

10 incredible European road trips to take once in a lifetime

Randonnées estivales : 7 superbes parcours

0