Économisez 10% de réduction supplémentaire ou plus sur les hôtels sélectionnés – grâce à des prix d'initiésEnregistrez-vous gratuitement maintenant!

Les salles de concert les plus emblématiques du monde

By Frances Doherty on 29 August 2019 in Culture

La musique fait tourner le monde, aux dires de certains, et quelques salles de concert leur donnent raison. Installés dans d'anciennes églises et dancings, ces lieux emblématiques de la musique live commémorent l'histoire locale et incarnent l'esprit de leur quartier. Si vous êtes dans les parages, pourquoi ne pas vous y rendre pour assister à un concert?

  1. The 100 Club, Londres

Cette salle du West End a d'abord abrité un club de swing dans les années 1940 avant d'être connue pour ses concerts de jazz, puis plus tard, de punk et de rock. Au cours des années 1970, il y avait même un vendeur de nourriture chinoise à emporter, dissimulé à l'intérieur de la boîte de nuit. Les murs rouges du club, avec la grande inscription « 100 » ont également accueilli des représentations « secrètes » de célébrités telles que les Rolling Stones et Alice Cooper, et accueillent parfois des spectacles de comédie et des cours de danse.

  1. The Bowery Ballroom, New York

Comme de nombreux édifices du Lower East Side, ce grand bâtiment de trois étages de style beaux-arts sur la rue Delancey, qui héberge des artistes en devenir et confirmés, a connu plusieurs vies. Construit en tant que théâtre en 1929, juste avant le krach boursier, il fut ensuite abandonné jusqu'à après la Seconde Guerre mondiale, pour devenir alors un magasin de détail, puis une bijouterie, un magasin de chaussures et un magasin de lampes et de tapis. En 1998, le bâtiment a été transformé pour accueillir la Bowery Ballroom, une salle de concert populaire.

  1. Vicar Street, Dublin

Thomas Street est connue pour abriter la brasserie de bière Guinness, St. James's Gate, mais cette rue de Dublin est aussi célèbre pour une autre raison. Immeuble d'angle en briques rouges, la salle de concert Vicar Street est facilement reconnaissable, et l'espace gigantesque qu'elle abrite peut accueillir plus d'un millier de spectateurs et environ 1 500 personnes pour des spectacles debout. Depuis son ouverture en 1998, des stars comme Bob Dylan, Ed Sheeran et Lana Del Rey s'y sont produites.

  1. The Fillmore, San Francisco

Il ne serait pas exagéré de dire qu'aucun autre bâtiment n'incarne mieux l'esprit de Fillmore Street, quartier de tradition populaire et de mixité ethnique de San Francisco, que le Fillmore. Construit en 1912 comme salle de bal, l'édifice devient plus tard une piste de patinage à roulettes. En 1954, Charles Sullivan, un homme d'affaires afro-américain, commence à y faire venir des groupes de musique. Dans les années 1960, l'endroit se taille une réputation de haut lieu de la musique psychédélique et de la contre-culture, et accueille Janis Joplin et Jimi Hendrix. La musique live y est désormais plus commerciale, malgré la présence d'affiches psychédéliques vintage rendant hommage au passé.

  1. Preservation Hall, la Nouvelle-Orléans

Voici le club de jazz par excellence de la Nouvelle-Orléans. Situé au milieu de l'effervescence du Quartier français, l'édifice en bois de deux étages, tombant en ruine mais charmant, sert d'abord de galerie d'art dans les années 1950. Le propriétaire, le marchand d'art Larry Borenstein, y rassemble des groupes de jazz, et la musique live finit par attirer plus de monde que l'art. Dans les années 1960, Allan Jaffe reprend le flambeau et engage des musiciens de jazz locaux, dont beaucoup vivent dans la pauvreté. Aujourd'hui, le Preservation Hall est dirigé par le fils d'Allan Jaffe, Ben Jaffe, et l'endroit est toujours aussi divertissant.

  1. Mine de sel de Wieliczka, Cracovie

La mine de sel de Wieliczka à Cracovie, en Pologne, donne un tout nouveau sens au terme « club underground ». Lieu très touristique de jour, le soir venu, cette mine de sel vieille de 700 ans se transforme en salle de concert. Les gens s'aventurent à plus de 300 mètres sous terre pour assister à des concerts. La mine a accueilli de grands noms de la musique classique comme le compositeur polonais Jan A. P. Kaczmarek, lauréat d'un Oscar. L'endroit est particulièrement animé à l'occasion de la Saint-Sylvestre, lorsqu'il accueille des chœurs et des opéras du monde entier.

  1. Bluebird Café, Nashville

L'auvent bleu ciel et la vitrine dégagent une certaine modestie, mais le Bluebird Café est l'endroit où certains des auteurs-compositeurs les plus renommés tiennent le haut de l'affiche. Sur une petite scène à l'intérieur du café, ils interprètent de la musique country, ainsi que de la pop et du rock, des succès qu'ils ont écrits, mais qui ont fait la notoriété d'autres artistes. En 2012, le café a également fait une apparition dans la série dramatique Nashville.

  1. King Tut's Wah Wah Hut, Glasgow

Connu simplement sous le nom de King Tut's, ce lieu chaleureux de Glasgow, qui peut accueillir tout juste 300 personnes, est l'endroit où de nombreux grands groupes ont fait leurs débuts. En 1993, The Verve, Radiohead et Oasis ont tous joué ici, et c'est à cette époque qu'Oasis a été découvert lors d'un concert live et a rejoint la maison de disques Creation. De nos jours, King Tut's continue d'accueillir des musiciens prometteurs, mais l'endroit sert également d'excellents hamburgers et fabrique sa propre bière, la King Tut's Lager.

  1. The Roxy Theatre, Los Angeles

Le Roxy a célébré son ouverture officielle sur le Sunset Strip en 1973 avec trois soirs de concerts de Neil Young. Au fil des décennies, le lieu a attiré des groupes de rock, de punk et de metal, et même s'il est désormais moins sulfureux, le Roxy est toujours l'endroit idéal pour passer une soirée divertissante et sans chichis à West Hollywood. En 1986, les Guns N' Roses ont enregistré en live au Roxy, et en 2011, le groupe Sum 41 y a tourné un clip. Mais l'endroit n'est pas uniquement synonyme de musique live. Des spectacles comiques et artistiques y tiennent également le haut du pavé.

  1. Paradiso, Amsterdam

Depuis que l'ancienne église du XIXe siècle est devenue le Paradiso en 1968, elle a vu défiler de nombreux fidèles de tout type. Située dans le quartier des noctambules d'Amsterdam, la gigantesque salle de concert a accueilli d'innombrables groupes punk dans les années 1970 et des raves et soirées dance dans les années 1980. David Bowie et Lady Gaga s'y sont produits, bien que le Paradiso soit également connu pour soutenir des groupes indépendants, restant ainsi un haut lieu de la musique live sur la scène alternative.

 

 

 

Plus d'histoires qui pourraient vous intéresser

Nos 10 hôtels préférés accueillant les chiens en Suisse

10 incredible European road trips to take once in a lifetime

Randonnées estivales : 7 superbes parcours

0