Économisez 10% de réduction supplémentaire ou plus sur les hôtels sélectionnés – grâce à des prix d'initiésEnregistrez-vous gratuitement maintenant!

Le guide du gourmet à Bangkok

By Frances Doherty on 12 December 2019 in Asie

En Thaïlande, il est coutumier de saluer en disant « Gin khao lou mai? », qui se traduit littéralement par « Avez-vous déjà mangé du riz? ». C'est logique dans un pays où la nourriture occupe une place prépondérante au quotidien et revêt une forte identité culturelle. Les habitants de Bangkok grignotent constamment et ont tendance à avoir une opinion tranchée sur les endroits où se restaurer. Avec une multitude de propositions exceptionnelles, allant de la nourriture de rue bon marché aux menus de dégustation sophistiqués, cela semble évident.

Où faire chauffer la carte de crédit

Bangkok se caractérise par une incroyable offre gastronomique, qui comprend des restaurants étoilés comme Bo.lanPaste et Nahm, qui mettent en valeur la cuisine thaïlandaise contemporaine et raffinée. Pour une cuisine plus expérimentale, essayez Le Du, qui propose des menus de dégustation innovants élaborés par deux des jeunes chefs les plus ambitieux de Thaïlande, ou 80/20, qui met l'accent sur des ingrédients rares et locaux en provenance de la campagne thaïlandaise.

Où manger dans la rue

Ce n'est un secret pour personne que certains des meilleurs mets de Bangkok proviennent d'humbles cuisines de shophouses, des petits établissements situés dans des habitations, et de vendeurs ambulants. Raan Jay Fai, qui sert d'incroyables omelettes de crabe et plats de fruits de mer, est si renommé que l'établissement possède une étoile Michelin. Tenez-vous à l'écart des vendeurs de l'artère touristique de Khao San Road, qui proposent des assiettes de nouilles graisseuses et insipides aux routards, et allez plutôt à Yaowarat Road, à Chinatown, ou au couvent Soi, à Silom, pour déguster de savoureux repas.

Expressions à retenir lors de la commande de nourriture de rue

Il n'est pas nécessaire de parler couramment le thaï pour savourer la cuisine de rue de Bangkok. Les hommes devraient ponctuer la fin de chaque phrase avec « krap », tandis que les femmes devraient utiliser le « ka » féminin.

Mai sai moo/gai/nua/goong haeng krap/ka.

Je voudrais qu'il n'y ait pas de porc/poulet/bœuf/crevettes séchées.

Nee tao rai krap/ka?

Combien cela coûte-t-il?

Mai aow pet krap/ka.

Je ne veux pas de nourriture épicée.

Aow pet nit noi krap/ka.

J'aimerais que ce soit légèrement épicé.

Aroi mai?/Aroi mak!

Est-ce que c'est délicieux? / C'est vraiment délicieux!

Aow som tum gai yang sai khao niao krap/ka.

Je voudrais une salade de papaye et du poulet grillé accompagné de riz collant.

Aow moo ping nueng/song/sam krap/ka.

J'aimerais une/deux/trois brochettes de porc laqué.

Aow bahn mee/sen yai/sen lek moo/gai krap/ka.

Je voudrais des nouilles de blé jaune/nouilles de riz larges/vermicelles de riz avec du porc/poulet. Remarque : ces nouilles seront servies avec de la soupe, sauf si vous optez pour la variante haeng, ou « sèche ».

Krap khun krap/ka.

Merci.

Cinq plats thaïlandais à essayer à tout prix

La cuisine de rue thaïlandaise ne se limite pas au simple phat thai. Ne ratez pas ces plats populaires incroyablement savoureux.

Khao Mok Gai (biryani de poulet à la thaïlandaise)

Bien que les vendeurs de simple khao man gai, du riz au poulet à la mode de Hainan, soient beaucoup plus nombreux, il vaut la peine de goûter à cette variante teintée au curcuma. Le cumin et une multitude d'autres épices parfument à la fois la viande non désossée et les savoureux grains de riz.

Hoi Tod (omelette aux huîtres)

La plupart des vendeurs ambulants proposant du pad thai se spécialisent également dans le hoi tod, un méli-mélo addictif d'œufs, de farine de riz et d'huîtres fraîchement écaillées, le tout frit sur une grande plaque. Nappez le vôtre de sauce piquante et dévorez le tout.

Guay Tiew Ruea (nouilles servies sur un bateau)

Les âmes sensibles peuvent hésiter à la vue de la louche de sang de porc ajoutée à ces nouilles détrempées, mais cela donne au bouillon une texture et une richesse incomparables. Le terme « nouilles de bateau » vient de la manière dont les vendeurs installés sur des bateaux en bois parcouraient jadis les canaux de Bangkok et d'Ayutthaya en servant de savoureux bols garnis d'herbes fraîches et de germes de haricots.

Khanom Jeen (nouilles de riz fraîches accompagnées de divers currys)

Les nouilles khanom jeen, délicates et légèrement collantes, sont à la fois savoureuses et l'un des plats les plus faciles à commander pour les voyageurs internationaux. Il vous suffit de pointer du doigt n'importe lequel des currys en accompagnement – le gaeng keow wan (curry vert) est toujours un bon choix – et vous pourrez faire le plein d'herbes et de légumes.

Khao Kha Moo (cuisse de porc accompagnée de riz)

Ce somptueux plat de gigot de porc gras braisé lentement avec du soja et de l'anis étoilé est si parfumé qu'on peut en sentir les effluves jusqu'au coin de la rue, et si tendre qu'on peut le déguster à la cuillère. Garnissez-le d'un œuf en optant pour la variante « sai kai ».

[ebookers-button-cta url="https://www.ebookers.ch/fr/Vacances-Thailande.d178.Reservation-Sejours-Voyages?BRANDCID=EBOOKERS-CH.SOCIAL.FACEBOOK.BRAND-CONTENT-MERCH.GENERIC&langid=4108?BRANDCID=EBOOKERS-UK.SOCIAL.FACEBOOK.BRAND-CONTENT-MERCH-FR.GENERIC"] Vacances Thaïlande [/ebookers-button-cta]

 

 

Plus d'histoires qui pourraient vous intéresser

Randonnées estivales : 7 superbes parcours

Nos 10 hôtels préférés accueillant les chiens en Suisse

10 incredible European road trips to take once in a lifetime

0