Économisez 10% de réduction supplémentaire ou plus sur les hôtels sélectionnés – grâce à des prix d'initiésEnregistrez-vous gratuitement maintenant!

Les pubs londoniens les plus chargés d’histoire

By Frances Doherty on 28 January 2020 in Destinations

Il n'y a pas plus anglais que de se retrouver au pub pour siroter une pinte après le travail. Et l'on ne s'y rend pas seulement en quête de bière blonde ou brune, ou de gin, mais également pour l'esprit de camaraderie, et c'est comme ça depuis des siècles. Les pubs de Londres, datant de l'époque médiévale pour certains, ont été fréquentés par des criminels et des poètes, ont été le théâtre de combats de boxe et ont servi de planques d'argent, inspirant de nombreux romanciers. Peu importe si la nourriture est quelconque, les histoires hautes en couleur sont une raison suffisante pour vous y rendre. Voici 10 des pubs les plus chargés d'histoire.

  1. The Guinea, Mayfair

Comme beaucoup de pubs londoniens, The Guinea a revêtu de nombreux visages depuis son ouverture en tant qu'auberge au début du XVe siècle. Le Mayfair de cette époque était une zone agricole. La clientèle d'origine du pub était composée bien entendu d'ouvriers et de garçons d'écurie, avant que la population ne s'embourgeoise parallèlement au transfert des richesses londoniennes vers Mayfair après le grand incendie de 1666. Un restaurant, The Guinea Grill, a ouvert en 1952, aujourd'hui séparé du bar par une simple cloison en bois. Le pub propose une vaste sélection de bières de la brasserie Young's. Quant à la nourriture, la tourte aux rognons et le foie de veau sont des incontournables.

  1. Hoop & Grapes, Aldgate

N'ayez pas peur si vous apercevez des fantômes chez Hoop & Grapes en sirotant de la bière en fût, cela fait partie du charme. Ce troquet, fondé en 1721, repose en partie sur un ancien cimetière de l'église St Bride et a été le lieu de nombreux mariages clandestins, organisés auparavant à la prison de Fleet, loin de la paroisse d'origine des couples. En outre, le pub peut s'enorgueillir d'être l'un des rares bâtiments du quartier à avoir survécu au grand incendie, à l'époque où il était encore une demeure privée.

  1. Lamb & Flag, Covent Garden

Il est difficile de croire que Covent Garden était autrefois un quartier chaud et que ce pub était un haut lieu de débauche. Fondé en 1772 sous le nom de Cooper Arms, le pub accueillait régulièrement des combats concertés à mains nues au début du XIXe siècle, ce qui lui a valu le surnom glorieux de « Bucket of Blood », en français « Seau de sang ». On y commémore toutes les formes de violence. Par exemple, une plaque indique que le poète John Dryden a été assassiné dans une ruelle voisine en 1679. Devenu le Lamb & Flag en 1833, le pub était l'un des lieux de prédilection de Charles Dickens au XIXe siècle.

  1. Cittie of Yorke, Holborn

Le nom de ce pub à l'orthographe excentrique devrait suffire à vous attirer, si ce ne sont pas les bières bon marché de Samuel Smith. Un pub existe dans ce bâtiment depuis l'époque médiévale, aux environs de 1430. En outre, pendant une partie du XVIIe siècle, c'était un café, comme le voulait la mode de l'époque. La structure actuelle a été construite dans les années 1920 et intègre des éléments de la construction médiévale d'origine. Le vaste intérieur orné de bois foncé renferme un long bar, une grande salle et d'autres places assises au niveau du sous-sol. Le poète gallois Dylan Thomas aimait tellement le bar qu'on dit qu'il lui a rendu hommage dans l'un de ses poèmes.

  1. The Old Bell Tavern, Fleet Street

Ce pub a été construit par l'astronome Christopher Wren pour héberger ses maçons qui travaillaient à la reconstruction de l'église St Bride après le grand incendie. Le quartier abritait également certaines des premières presses à imprimer de la ville et on suppose que des journalistes écrivaient des histoires dans ce lieu tout en descendant des pintes. L'édifice solide a survécu au Blitz de 1940-41 et les affaires y sont florissantes comme jamais auparavant. Un incroyable assortiment de bières blondes et brunes y est proposé, ainsi que du gin, ce qui n'est pas surprenant puisque la City of London Distillery se trouve juste de l'autre côté de la rue.

  1. Ye Olde Cheshire Cheese, Fleet Street

Tous les grands pubs londoniens sont liés à la littérature et Ye Olde Cheshire Cheese ne déroge pas à la règle. À quatre minutes à pied de la Olde Bell Tavern, voici un autre lieu de prédilection de Charles Dickens, de Sir Arthur Conan Doyle et de l'Américain Mark Twain. L'entrée du pub se trouve dans une ruelle étroite, tandis que l'intérieur se dévoile dans une série de caves et de cellules, une caractéristique architecturale effrayante mais charmante, héritage du monastère qui occupait les lieux au XIIIe siècle. Le pub existe depuis les années 1530, mais il a été reconstruit en 1667, après le grand incendie.

  1. Ye Olde Mitre, Hatton Garden

Ce pub rénové de style Tudor, fondé en 1546 dans le jardin Hatton de Holborn, est un peu difficile à trouver, car pour y arriver, il faut franchir un passage étroit dans le jardin. Le pub est proche de l'endroit où le chevalier écossais William Wallace a été pendu en 1305. Cependant, Ye Olde Mitre est connu pour un événement plus joyeux. Le bar situé à l'avant est orné du bois d'un cerisier sous lequel la reine Élisabeth Ire dansa jadis avec Sir Christopher Hatton. L'endroit propose un excellent assortiment de bières en fût, qui se marient bien avec les tourtes et les ragoûts.

  1. The Prospect of Whitby, Wapping

Bien que les vues sur la Tamise aient aujourd'hui une connotation intello-chic, ce pub de Wapping a longtemps été un lieu de retrouvailles pour les pirates, les contrebandiers et les voleurs. Fondé aux environs de 1520 et connu sous le nom de The Pelican, l'endroit a rapidement gagné le surnom de « Devil's Tavern », la Taverne du diable. Lorsque les bateaux accostaient le long de la Tamise, les voleurs les pillaient rapidement, se servant du pub comme base. Le sol en pierre date de cette époque, mais le pub est désormais plus chic et moins délabré et sert une large sélection de bières artisanales et de gin.

  1. The George Inn, Borough

Attention au fantôme de Mme Murray, l'aubergiste à l'époque de l'avènement du chemin de fer, une invention dévastatrice pour les relais de diligences. Reconstruit après le grand incendie, The George offrait aux voyageurs et aux chevaux gîte et couvert avant la construction du chemin de fer. L'endroit était aussi l'un des lieux de prédilection de Charles Dickens. Bien que de nombreuses auberges de ce type aient été détruites lors des bombardements de la Seconde Guerre mondiale, The George a survécu et est la seule auberge à coursives qui subsiste à Londres. L'établissement appartient aujourd'hui au National Trust et les chambres ont été transformées en restaurant.

  1. The Grapes, Limehouse

Situé au bord de la Tamise et servant de la bière en fût, The Grapes a suscité une vive indignation fin 2018 lorsque l'un des copropriétaires, l'acteur Ian McKellen, a annoncé que le pub refuserait les habitués afin d'attirer plus de touristes. L'établissement n'a pas toujours fait preuve d'une telle prétention. Un pub existait à ce même endroit depuis 1583, bien que le bâtiment actuel date des années 1720. Son emplacement sur la Tamise permettait aux clients d'être aux premières loges des navires marchands qui accostaient sur la rive et déchargeaient leurs cargaisons à l'apogée de l'Empire britannique. Plus tard, les alentours du pub ont inspiré Le Portrait de Dorian Gray d'Oscar Wilde.

[ebookers-button-cta url="https://www.ebookers.ch/fr/Vacances-Londres.d178279.Reservation-Sejours-Voyages?BRANDCID=EBOOKERS-CH.SOCIAL.FACEBOOK.BRAND-CONTENT-MERCH-FR.GENERIC"] Vacances Londres [/ebookers-button-cta]

Plus d'histoires qui pourraient vous intéresser

Nos 10 hôtels préférés accueillant les chiens en Suisse

10 incredible European road trips to take once in a lifetime

Randonnées estivales : 7 superbes parcours

0