822 Articles dans cette catégorie Pays.

De le 23. juillet 2014 à 20.00  
Catégories: France, Récits de voyage

Mer ou montagne, question cruciale des vacanciers! La Corse réunit les deux options, c’est pourquoi cette destination convient à ceux qui veulent profiter des deux types de vacances: randonnée et plage. Si vous n’avez pas encore réservé de vacances pour le mois d’août, c’est le dernier moment pour réserver!

erbalunga-corse-by-daniel-cremona-CC-by-20

Je me souviens d’un mois d’août où je n’avais rien réservé, ni même planifié de vacances. Sur un coup de tête, j’ai réservé un billet d’avion et une voiture de location et j’ai débarqué à Ajaccio un 15 août, par une très chaude journée d’été. On m’avait prédit l’enfer: les plages seront bondées, il y aura du monde partout, etc. Eh bien non! Certes, il vaut mieux avoir réservé un point de chute, mais les plages sont loin d’être bondées, sauf dans les endroits les plus touristiques. En Corse, il suffit de s’élever un peu, d’aller dans l’arrière pays pour découvrir de charmants villages.

nonza-plage-corse-by-daniel-cremona-CC-by-20

On peut s’y rendre la journée, éviter les heures chaudes au bord de la mer et revenir le soir se baigner à la tombée du jour, quand les touristes sont rentrés.

Amateur de randonnée bien entraîné, prenez votre équipement de marche et rejoignez pour quelques jours la célèbre GR20.

Vous reviendrez ensuite détendre vos muscles et chasser vos courbatures dans l’eau de mer, je ne connais rien de plus délicieux. Pour vous remettre de vos efforts, faites une halte au restaurant Comme chez soi, à Calvi: poissons délicieux et vue imprenable sur la baie de Calvi.

En savoir plus

 

De le 23. juillet 2014 à 9.27  
Catégories: Islande, Récits de voyage

Dans la liste des pays que je visiterai “un jour”, l’Islande figure en bonne place. Je planifierais mon voyage en été, du moins je rêve d’y être pour le soleil de minuit du solstice d’été le 21 juin. Mais ça, c’était avant de lire le carnet de voyage de Corinne sur Vie-nomade, l’aventurière qui va en Islande en hiver, carnet de voyage que je vous invite à lire en entier.

 

Magnifique lac Kleifarvatn - (c) Corinne Stoppelli - Vie Nomade.com

Magnifique lac Kleifarvatn – © Corinne Stoppelli – Vie Nomade

Corinne raconte si joliment ses aventures dans le froid et la tempête, ses photos reflètent une ambiance si particulière, que je ne trouve plus cette idée si dingue. De là à franchir le pas…

Islande en hiver © Corinne Stoppelli - Vie Nomade

Islande en hiver © Corinne Stoppelli – Vie Nomade

Pour apprécier l’Islande en hiver, il me semble qu’il faut une dose de courage ou d’inconscience que je n’ai pas forcément. Cette aventure serait-elle réservée aux âmes mélancoliques ou à de si forts caractères qui viendraient à bout de n’importe quelle situation extrême? Il faut aussi de bonnes conditions physiques, quelques connaissances en conduite automobile sur la neige, un très bon équipement, une résistance au froid pour laquelle il faut s’entraîner. Si les températures en hiver en Islande peuvent descendre jusqu’à -15°, le vent peut rendre la sensation de froid bien plus intense. Et puis, il faudra trouver quelqu’un qui aime assez le froid pour m’accompagner, et ça, ce sera difficile!

Faskrudsfjordur - © Corinne Stoppelli - Vie Nomade

Faskrudsfjordur – © Corinne Stoppelli – Vie Nomade

Toutefois, les aurores boréales s’observent en hiver… Ce spectacle dont on a tous rêvé un jour vaut-il de braver cette sensation désagréable qu’est le froid et la dépense d’énergie qu’il faudra mettre pour le combattre? Qu’en pensez-vous? L’Islande en hiver, un voyage à faire absolument ou idée farfelue?

aurore-boreale-islande-by-Kristofer-Williams-cc-by-nc-nd

Aurore boréale Islande – by-Kristofer-Williams-CC-by-nc-nd on Flickr

En savoir plus

De le 21. juillet 2014 à 11.42  
Catégories: Actualités, Portugal

Si vous êtes au Portugal cet été, ne manquez pas cette installation artistique à Águeda: pour la troisième année consécutive, des parapluies multicolores sont disposés au-dessus d’une rue commerçantes du centre ville.

agueda_umbrellas

Les piétons peuvent déambuler sans craindre le soleil sous cet écrin de toiles colorées qui tamise l’atmosphère à la manière d’un filtre photographique.

agueda_umbrellas_6

Une belle manière de découvrir l’arrière-pays et de prouver que le parapluie, souvent maudit en vacances, peut agrémenter votre journée d’une belle manière!

agueda_umbrellas-1

Voir aussi

De le 18. juillet 2014 à 19.50  
Catégories: Infos ebookers, Insidertips, Oman

Chaque semaine, les membres de l’équipe d’ebookers vous parlent de leur destination de voyage favorite et vous donnent plein de tuyaux pour ne rien manquer et passer un séjour inoubliable! Alors, ne ratez sous aucun prétexte nos #insidertips du vendredi soir sur Facebook et n’hésitez surtout pas à partager avec nous vos bons conseils par rapport aux destinations présentées!

Cette semaine, c’est Eléna, du département aérien, qui vous présente sa destination de rêve, Oman.

oman-elena

Ma destination préférée

Oman, pour son authenticité, le contraste impressionnant de paysages grandioses entre mer, désert, montagne et wadis, mais aussi pour l’accueil des Omanais. Un dépaysement total.

oman-nizwa-1

Mon coup de cœur hôtel

Safari Desert Camp propose des tentes ou bungalows avec décoration typique en plein milieu du désert. Le soir, le buffet est extra et les bédouins organisent une soirée authentique.

wahiba-sands-desert-camp

Mon restaurant / bar favori

Les multiples petits restaurants de type indien. Demandez la « family room », une pièce fermée couverte de tapis avec une quantité des coussins pour manger assis par terre. Prenez ce que l’on vous propose, c’est toujours bon.

oman-wadi-bani-khalid-1

A ne pas manquer

Traverser le désert Wahiba Sands (idéalement avec un guide) et y passer la nuit. Admirer les dunes de sable à perte de vue, les couleurs qui passent du doré au rouge au fil de la journée.

wahiba-sands-2

Mon petit secret

Passez une nuit sur une immense plage au bord du désert et réveillez-vous le matin avec le passage d’une barque de pêcheur et un dauphin dans son sillage.

as-sifah

Offres ebookers pour Oman

Cela vous a plu? Vous avez des bonnes adresses ou d’autres tuyaux? N’hésitez pas à partager cela avec nous en commentaires ou sur notre page Facebook.

De le 18. juillet 2014 à 10.00  
Catégories: Infos ebookers, Insidertips, Récits de voyage, Vénézuela

Chaque semaine, les membres de l’équipe d’ebookers vous parlent de leur destination de voyage favorite et vous donnent plein de tuyaux pour ne rien manquer et passer un séjour inoubliable! Alors, ne ratez sous aucun prétexte nos #insidertips du vendredi soir sur les réseaux sociaux et n’hésitez surtout pas à partager avec nous vos bons conseils par rapport aux destinations présentées!

C’est Laurence, du département Marketing, qui vous présente sa destination favorite.

insidertips-ebookers-venezuela

Ma destination favorite

Le Vénézuela, pour sa diversité incroyable entre jungle, mégalopoles et plages de sable blanc…

insidertips-ebookers-venezuela-1

Mon coup de coeur hôtel

L’hôtel Campamento Tapuy Lodge à Canaima, est dans le style local, à deux pas de la lagune et un bon point de départ pour des excursions dans la jungle.

insidertips-ebookers-venezuela-2

Mon restaurant/bar favori

Manger du poisson pêché il y a quelques heures seulement, les pieds dans l’eau, dans l’un des nombreux petits restaurants sur la plage de Los Roques.

A ne pas manquer

Naviguer en pirogue sur l’Orénoque, admirer le « Salto Angel » (les plus hautes chutes d’eau du monde) et dormir dans un hamac à la belle étoile en pleine jungle.

Mon petit secret

Bronzer sur un îlot privé de 6 m2 au cœur de l’archipel de Los Roques avec juste un parasol et une glacière… le rêve!

insidertips-ebookers-venezuela-3

Offres ebookers

Bon voyage!

Cela vous a plu? Vous avez des bonnes adresses ou d’autres tuyaux? N’hésitez pas à partager cela avec nous en commentaire ou sur notre page Facebook.

 

De le 15. juillet 2014 à 13.57  
Catégories: Conseils, France, Récits de voyage, Suisse

On dit souvent du Môle qu’il est le piédestal  ou le tremplin du Mont-Blanc, avec lequel les touristes fraîchement débarqués à Genève le confondent parfois. Sa forme triangulaire lui donne aussi un air de ressemblance avec le célèbre volcan japonais, le Mont Fuji. Le Môle culmine à 1863 mètres et on peut aisément accéder à son sommet.

Genève, le Môle en arrière plan - CC by-nc-sa - Cmicblog on Flickr

Genève, le Môle en arrière plan – CC by-nc-sa – Cmicblog on Flickr

» lire la suite

De le 10. juillet 2014 à 11.51  
Catégories: Actualités, Autriche

On connaît l’engouement des pèlerinages vers Compostelle. Si l’engagement des marcheurs ramène à une motivation d’ordre spirituel, la région du Paznaun tyrolien n’a pas hésité à imaginer pour cet été un pastiche plus proche des plaisirs du palais. Ainsi, au départ d’Ischgl, Galtür, Kappl et See, les randonneurs estivaux sont conviés à explorer quatre différents circuits – plutôt faciles et familiaux -  ponctués d’étapes gourmandes.

Combiner les plaisirs du palais et du grand air

Combiner les plaisirs du palais et du grand air

» lire la suite

De le 3. juillet 2014 à 16.41  
Catégories: Actualités, France

Si vous êtes en Bretagne du 3 au 9 juillet 2014, faites un saut à Rennes, pour voir et surtout participer au RedBall Project, si bien présenté et illustré par @MelleFunambuline dans son article: RedBall Project à Rennes. Si, comme moi, vous avez manqué l’édition 2013 à Lausanne, ne ratez pas Rennes, où le projet est présent dans le cadre du festival rennais Les tombées de la nuit.

RedBall Project Rennes 2014

» lire la suite

De le 2. juillet 2014 à 11.05  
Catégories: Autriche, Pays, Récits de voyage

“Où as-tu pris cette photo ?”, je pose la question à une amie qui lui fait le coup du diaporama sur téléphone mobile. “Devine !” L’image est de celles qui me font rêver aux grands espaces: une sorte de vaste savane marécageuse étirée jusqu’à l’horizon sous un soleil rougeoyant. “En Afrique, en Asie ?”… ” Non, à une cinquantaine de kilomètres de Vienne seulement, dans la partie la plus orientale de l’Autriche, aux confins de la Hongrie”.

Savane africaine ? Non : paysage près de Winden !

Savane africaine ? Non : paysage près de Winden !

Et de poursuivre avec l’instantané saisissant d’aigrettes blanches prenant leur envol, et même d’un Pyargue à queue blanche, magnifique aigle des mers planant sur un ruisseau, en quête de quelque proie aquatique.

Le reste de l’album en dit long sur une région qui ne manque pas d’atouts pour drainer non seulement les ornithologues et randonneurs, mais aussi les cyclistes, golfeurs, amateurs de thermalisme, culture, œnologie et gastronomie. “Ce sont souvent les mêmes !”, affirment les hôteliers d’Eisenstadt, capitale de la province; une mignonne bourgade dont le centre piéton permet d’admirer d’élégantes façades baroques. Il n’en faudra pas davantage pour me convaincre d’aller y voir de plus près.

L'église du Calvaire, à Eisenstadt

L’église du Calvaire, à Eisenstadt

Quelle autre zone d’Europe centrale offrirait autant de richesses sur une superficie aussi réduite – une bande de 170 kilomètres – là où les contreforts alpins se fondent dans les steppes orientales ? C’est dans ce creuset que convergent cultures, religions, traditions, costumes et recettes de ce qui faisait jadis la richesse et la diversité de l’Empire austro-hongrois… sans oublier les musiques inspiratrices de Haydn et Liszt, dont la maison natale, à Raiding, jouxte un conservatoire spécialement dédié.

Une architecture typique de l'Est

Une architecture typique de l’Est

Il ne mesure que 36 kilomètres de long et sa profondeur ne dépasse jamais 2 mètres. Le lac Neusiedl n’est alimenté que par des nappes souterraines. Facétieux, ce refuge des oiseaux migrateurs peut parfois s’évaporer. Le phénomène ne s’est plus produit depuis la seconde moitié du XIXe siècle, au grand soulagement des amateurs de sports nautiques. Complétèrent gelé en hiver, il devient une gigantesque patinoire envahie par les Viennois.

Un cadre idyllique pour la pratique des sports aquatiques

Un cadre idyllique pour la pratique des sports aquatiques

Sur la rive ouest, deux adorables villages authentiques: Rust et Mörbisch. Le premier – entièrement classé Monument historique – est réputé pour son Auster Ausbruch, un fameux vin doux. “Ici, nous ne récoltons que les raisins ratatinés”, confie un vigneron. Il explique que son nectar doit ses arômes exceptionnels au botrytis, favorisé par le climat ( 300 jours de soleil en moyenne annuelle ) et les brumes du lac. Les dégustations s’accompagnent volontiers de foie gras, fromage bleu et desserts autrichiens traditionnels.

Des produits du terroir qui mettent l'eau à la bouche

Des produits du terroir qui mettent l’eau à la bouche

Mörbish, un peu plus au sud, est le dernier hameau avant la frontière hongroise. C’est surtout une longue rue d’où partent quelques venelles bordées de maisons chaulées de blanc, dans un festival de géraniums, rosiers grimpants et gerbes de maïs séchant au soleil. La présence de nombreuses pensions et hôtels de charme témoigne de l’effervescence touristique à laquelle peuvent se mêler, hélas, des hordes de moustiques. Ces derniers ne semblent pas décourager les amateurs d’opérettes, attirés, eux, durant la belle saison, par un festival en plein air.

Fritz Tösch, à Neusiedl, s'est forgé une solide réputation en gastronomie

Fritz Tösch, à Neusiedl, s’est forgé une solide réputation en gastronomie

Difficile d’explorer le Burgenland sans faire référence à la dynastie Esterházy, que l’un des fondateurs – Paul I – s’ingénia à asseoir dans la lignée des héros hongrois, remontant jusqu’à… Attila. La visite du château, à Eisenstadt, témoigne de l’opulence familiale depuis le seconde moitié du XVIIe siècle: style néoclassique, jardin à l’anglaise, élégante cour intérieure au décor de pilastres toscans et de masques dans des cartouches. Quasiment séquestré par ses hôtes mélomanes, Haydn composa dans cette prison dorée.

A Forchtenstein, une citadelle qui ramène à la dynastie des Esterházy

A Forchtenstein, une citadelle qui ramène à la dynastie des Esterházy

Une visite à la forteresse médiévale de Burg Forchtenstein offre un intéressant complément historique. Propriété de la même famille, cet ancien arsenal et coffre- fort expose désormais à travers une dizaine de salles le trésor des Esterházy, qui croupissait depuis 300 ans au fin fond du château. Le clou de la collection est une superbe table entièrement recouverte d’or et d’argent. Tiens, L’or et l’argent, ça n’est pas justement une valse de Franz Lehár ?… comme quoi, en Autriche, tout finit toujours en musique !

...et un petit Strudel, pour le dessert ?

…et un petit Strudel, pour le dessert ?

De le 30. juin 2014 à 23.28  
Catégories: Conseils, France, Récits de voyage

Je suis arrivée à Cancale au petit matin. “Passer l’été en Bretagne, faut aimer la pluie” m’avait-on dit. Curieusement, il faisait beau et la météo était encourageante. Une balade sur le port avant l’ouverture des restaurants, un repérage pour plus tard. Je flâne, je m’arrête à une terrasse pour boire un café en respirer l’air marin. L’eau se retire lentement, bientôt les bateaux seront hors de l’eau. Je m’aventure sur la jetée, mais elle est interdite au public. Les huitriers rentrent avant la marée basse.

» lire la suite